Aller au menu Aller au contenu
Bienvenue sur le site de PerForm, une équipe de Grenoble INP

> Internationalisation > Internationalisation_Personnels

Enquète à l'ENSERG

Mis à jour le 5 février 2007
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Enseignants de l'INPG, vous vous posez des questions sur le cours que vous dispensez, sur la pertinence de votre formation, mais vous ne savez pas comment aller plus loin ? Pas de problème ! La cellule TICE de l'INPG peut vous accompagner dans une démarche d'enquête... Rencontre avec Bernard Guérin, Directeur de l'Enserg, qui en sait désormais plus sur ce que pensent les élèves sur son école.

Un rapport de plusieurs dizaines de pages est posé sur le bureau de Bernard Guérin : ce sont les résultats de l'enquête sur l' Ecole Nationale Supérieure d'Electronique et de Radioélectricité de Grenoble (Enserg), qu'il dirige. De quoi imaginer des heures passées à dépouiller des résultats, à analyser des variables et à calculer des moyennes... Rien de tout cela : Monsieur le Directeur s'est fait assister par le tandem cellule TICE de l'INPG et GreCO afin de dépouiller tous les résultats de manière automatique.

Petit retour en arrière... Il y a sept ans, l'INP Grenoble se lançait dans un grand travail d'enquête sur chacune de ses composantes : chacune des neuf écoles passait sa formation au peigne fin, année par année. Concrètement, à l'Enserg, il s'agissait d'un questionnaire papier d'une cinquantaine de questions, à remplir par les étudiants de première et deuxième année (les élèves de troisième année étant déjà parti en stage). Le calcul est rapide : à raison de 120 élèves par année, multiplié par cinquante questions, ce n'était pas moins de 12 000 réponses qu'il fallait traiter pour pouvoir exploiter des résultats. A cela s'ajoute le dilemme de l'enquête: plus les questions sont précises, plus les résultats sont fiables, mais plus la masse de travail pour les analyser est importante, et il faut trouver un juste équilibre des choses. La démarche était si lourde que depuis, aucune évaluation à grande échelle de la formation n'avait eu lieu à l'INPG. Un statu quo aujourd'hui révolu, puisque l'Enserg va soumettre de manière annuelle le questionnaire informatique qu'elle a testé à la fin de l'année universitaire 2005.

Bernard Guérin revient sur l'élaboration de ce questionnaire : plusieurs réunions entre la direction de l'Enserg et des membres de la cellule TICE de l'INPG et de GreCO ont été nécessaires pour mettre en place la trame de ce qui représente aujourd'hui 119 questions. Il ne restait plus qu'à déterminer un mode opératoire pour recueillir les réponses des étudiants. Le volontariat ne donnant pas forcément de très bons résultats, une heure a été bloquée en salle informatique pour que chaque élève prenne le temps de remplir son questionnaire en ligne.

Une fois le dépouillement assisté par ordinateur, Silvia Lumelsky (Cellule TICE INPG) et Nadine Chatti (GreCO) ont fourni une première série de résultats qui ont été présentés en réunion pédagogique puis aux étudiants en octobre 2005, avant de remettre des analyses plus détaillées sur le bureau du Directeur de l'Enserg. Même si Bernard Guérin s'attendait à quelques tendances dans les réponses des étudiants, certains résultats l'ont surpris. Mais comme il le souligne, le plus intéressant dans cette démarche va se situer dans l'évolution des résultats sur la durée, en répétant l'opération chaque année. Quelques questions sont à modifier, concède-t-il, afin d'affiner encore la précision des réponses et l'analyse des résultats, mais cette fois, il dispose d'un réel outil pour pouvoir consulter de manière régulière l'avis des élèves de l'Enserg, et il ne se passera plus des années avant la prochaine enquête !

Propos recueillis par Simon Descamp de GréCO.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 5 février 2007

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes