Aller au menu Aller au contenu
Bienvenue sur le site de PerForm, une équipe de Grenoble INP
< >

> Internationalisation > Internationalisation_Personnels

SolidiTice : un site grenoblois à vocation mondiale...

Mis à jour le 5 février 2007
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Peut-on monter, à Grenoble, un site Internet d'enseignement en ligne, voué à devenir une référence mondiale dans son domaine ? L'Enseeg, l'école d'électrochimie de l'INPG, a répondu par la positive avec son projet SolidiTice, dont le contenu va prochainement être traduit en anglais pour être accessible à tous les non francophones...

A l'origine, il y a cinq ans, point de projet pharaonique pour Thierry Duffar, professeur de physique-chimie spécialisé dans la solidification à l'Enseeg, juste l'envie de modifier le polycopié du cours d'un enseignant parti à la retraite. Puis, au hasard d'une discussion avec Florence Michaud, responsable de la cellule TICE de l'INPG, l'idée d'un site Internet voit le jour. Jusque là, l'histoire semble classique : des financements permettent alors la réalisation d'un site sur le thème de la solidification des matériaux, en utilisant un logiciel de mise en ligne... Pourtant, la démarche qui accompagne la création du futur SolidiTice n'est déjà pas tout à fait banale : toutes les ressources mises en ligne sont le résultat du travail d'étudiants de l'Enseeg. Une volonté claire pour le chef d'orchestre, Thiery Duffar, qui a su insérer la démarche de création du site dans le parcours pédagogique des étudiants, de la première année d'école au master science et génie des matériaux, et qui valide les pages avant publication.

Mais bien vite, le résultat n'est pas vraiment à la hauteur des attentes, en terme de charte graphique, de facilité d'utilisation du logiciel de mise en ligne. Il y a deux ans, le projet prend une autre tournure, notamment grâce à un étudiant de l'Enseeg qui possède des qualités de concepteur multimédia, et qui va créer un outil spécifique pour SolidiTice : le logiciel SolidiTool... Un nouvel élan qui donne encore plus d'intérêt au projet, notamment pour les élèves, qui voient leurs ressources mises en ligne dans un environnement numérique attractif, dans lequel ils peuvent facilement insérer photos ou liens hypertexte dans le corpus. Résultat, en décembre 2005, la nouvelle version de SolidiTice est inaugurée à Grenoble, avec un corpus de plus de 300 pages de cours et d'exercices autour sur la solidification, en libre accès total depuis n'importe quel ordinateur, pour les étudiants comme pour les autres. Une philosophie d'ouverture revendiquée par Thierry Duffar, qui souhaite partager les connaissances au plus grand nombre : aux différentes facultés françaises, mais même au-delà, avec la traduction du site en anglais !

C'est le prochain grand chantier pour SolidiTice, grâce à des financements européens notamment, le site a maintenant vocation à devenir un site de référence mondiale. Déjà, plusieurs retours sur la version française sont extrêmement positifs, SolidiTice est consulté pour une vérification, ou pour trouver une information. Une belle réussite pour tous ceux qui ont participé à ce grand chantier : étudiants, de l'Enseeg ou autre, et enseignants, dont Marie-Danielle Dupouy, enseignante décédée en septembre 2004, qui avait beaucoup investi sur le projet. Thierry Duffar, lui, n'envisage même pas de fin à ce projet : il estime que SolidiTice pourra toujours s'enrichir, être peaufiné, même dans dix ans... D'ici là, le site sera peut-être traduit en espagnol ou en chinois, qui sait ?

Propos recueillis par Simon Descamp de GreCO.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 5 février 2007

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes